La chimiothérapie est un puissant traitement médicamenteux avec de nombreux effets secondaires, dont le plus courant est la perte des cheveux. Certains patients vivent souvent mal dans leur for intérieur cette phase du processus, car ils s’y sont peu préparés, voire pas du tout. Il est important de prendre vos dispositions avant que débute la chimio. Cela implique une bonne préparation psychologique et l’apport de soins particuliers à votre chevelure. Voici comment surmonter l’étape de la chute des cheveux après un traitement du cancer.

Surmonter la perte capillaire
Comment surmonter la perte capillaire ?

Quelles sont les raisons de la perte de cheveux après une chimiothérapie ?

Le traitement du cancer par la chimiothérapie consiste en l’usage de substances chimiques visant à éliminer les cellules cancéreuses. Celles-ci sont connues pour se renouveler rapidement au fur et à mesure que progresse la maladie. Il faudra donc utiliser des médicaments puissants permettant le ciblage et la destruction rapide des tumeurs.

Malheureusement, les solutions employées face à cette maladie ne font pas la différence entre les cellules cancéreuses et celles non cancéreuses. Ces solutions agissent sans toutefois porter atteinte à la vie du patient. Ainsi, parmi les effets de la chimio, il arrive que les follicules pileux soient traités de la même manière que les cellules cancérigènes. Cela se produit aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte souffrant de cancer.

Cela se manifeste par l’éclaircissement des cheveux et leur chute progressive. Il est fréquent de voir que les cheveux du patient commencent à se raréfier au fur et à mesure que la chimio évolue. Les traitements tels que la radiothérapie ont aussi pour effet la perte de poids.

Il peut également arriver qu’au cours du traitement, d’autres poils hormis ceux provenant du cuir chevelu se mettent à chuter. C’est le cas notamment des cils et sourcils, des poils du nez et ceux provenant de diverses parties du corps chez les femmes comme les hommes. Aussi, les traitements contre le cancer sont les causes de l’affaiblissement du système de défense, d’où la nécessité de protéger votre peau du soleil.

En vérité, ce ne sont pas tous les médicaments utilisés pour la chimiothérapie qui sont à l’origine de la chute des cheveux et des cils chez les patientes. De même, certains facteurs peuvent contribuer à ce phénomène. Vous avez notamment parmi les causes, la dose administrée par l’équipe médicale pour cette chimio, la fréquence des traitements et le mode d’administration.

À partir de quel moment survient la perte de cheveux ?

Il y a souvent un écart entre le moment où débute le traitement du cancer et l’instant durant lequel le patient constate la chute des cheveux. En général, l’alopécie survient chez les patients après la deuxième séance de chimiothérapie. Cette perte de cheveux survient lentement au début, puis elle connaît une brutale accélération au cours du premier ou deuxième mois suivant la perfusion.

Dans des cas exceptionnels, il peut arriver que la chute des cheveux et des cils survienne une fois que la chimiothérapie est achevée. Le patient ne devrait donc pas être surpris de se voir conserver sa chevelure durant tout le traitement. Les causes de la perte des cheveux sont quelques fois difficiles à cerner.

Après la chute des cheveux, ceux-ci finissent par repousser durant les 3 mois qui suivent la fin de la chimio. Dans certains cas de figure, les poils qui étaient autrefois raides repoussent en étant de type frisé.

Il peut aussi arriver que les cheveux n’aient plus leur couleur naturelle, mais ce phénomène ne dure pas toute la vie. Cela peut prendre plusieurs années avant que le patient ne retrouve sa chevelure antérieure. Dans de rares cas, la perte de cheveux est permanente.

Que faire pour surmonter la chute des cheveux à l’issue d’une chimio ?

Si vous traversez la phase difficile de la chimiothérapie, voici comment vous préparer à la perte de cheveux et les astuces pour la surmonter rapidement.

Commencez par préparer vos proches aux changements physiques

Dans de nombreux cas, les proches subissent le choc de la perte des cheveux, presque autant que le patient lui-même. Il serait donc judicieux d’agir dès le diagnostic de la maladie, avant la chute de vos cheveux et sourcils. Prenez le temps d’informer vos amis et votre famille des changements qui pourraient survenir durant les prochains mois concernant votre cuir chevelu.

Si vous avez des enfants, il faudra trouver un moyen de les préparer à vous voir sans votre chevelure habituelle. Ils pourraient également vous poser de nombreuses questions concernant votre nouvelle apparence suite à la prise des médicaments. Les traitements du cancer peuvent vous rendre à fleur de peau, alors il vous faudra de bons soutiens tels que la compagnie de votre enfant.

Même s’ils ne saisissent pas la gravité d’un cancer, ils sont capables de faire preuve d’une grande empathie. Bien sûr, les enfants et les amis peuvent constituer un excellent soutien moral. Ils vous aideront à surmonter cette période difficile et les changements liés aux effets de la radiothérapie.

Pour un enfant malade, la présence de sa mère serait le meilleur remède pour surmonter cette phase. Voir le visage souriant de son adorable mère permettrait de le rassurer malgré son état de santé. Il ressentira une certaine joie en son for intérieur.

Prenez les devants en coupant vos cheveux

Une manière efficace de surmonter l’alopécie ou de réduire son impact sur votre moral est de couper vous-même vos cheveux. Il n’est pas nécessaire de procéder d’un coup sec et finir avec la peau du crâne totalement lisse. Vous pourrez commencer en adoptant une coupe de cheveux plus courte. Cela permettra d’accommoder votre cerveau au changement.

En fonction de votre ressenti, vous pouvez choisir la longueur de votre chevelure. Essayer différentes coupes courtes vous donnera également une idée de votre apparence une fois que les cheveux auraient entamé leur repousse. En revanche, si vous n’avez pas peur de sortir de votre zone de confort, vous pourrez choisir directement la coupe à ras.

Portez une perruque naturelle

Pour aider les patients souffrant de cancer à surmonter l’alopécie provoquée par les médicaments de la chimio, il est possible de recourir aux perruques naturelles. Il existe une panoplie de postiches ou prothèses en cheveux naturels pour femmes et hommes parmi lesquels vous pourrez faire votre choix.

Cependant, il faudra vous y prendre assez tôt, afin de choisir une perruque dont les fibres se rapprochent assez de votre chevelure naturelle. Cela peut être quelques semaines avant le passage en chimiothérapie.

Pour choisir votre prothèse capillaire, vous devrez vous placer dans une pièce suffisamment éclairée pour la comparer à la couleur et à la texture vos cheveux. Vous pouvez également opter pour une coupe identique à votre style capillaire habituel. De cette manière, il sera moins inconfortable de sortir entre amis ou en famille après le traitement, en portant une perruque identique à votre chevelure.

Optez pour un foulard ou une casquette

Pour ceux qui ne supportent pas le poids ou la sensation d’une perruque ou prothèse en fibre synthétique, il existe plusieurs alternatives. Vous avez la possibilité de porter un foulard en soie. Ce dernier servira à couvrir votre tête durant la chute et la repousse des cheveux. Il constitue une excellente alternative aux perruques ou prothèses en cheveux synthétiques.

Prenez le temps d’apprendre à nouer convenablement un foulard. Vous pourrez ensuite l’accommoder à votre style vestimentaire. De même, optez pour des vêtements qui couvrent tout le corps et une partie du visage. Vous éviterez à votre corps de faire face aux rayons de soleil durant les semaines suivant la chimio.

Outre le foulard, il est possible d’opter pour un bonnet ou une casquette si vous ne souhaitez pas porter une prothèse en fibre synthétique. N’hésitez pas à prendre des couvre-chefs de couleurs différentes, afin de rester élégants malgré la perte de cheveux. Ajouter quelques accessoires tels que des boucles d’oreille plutôt remarquables aidera à rehausser votre apparence et votre confiance en vous.

Est-il possible de prévenir la chute de cheveux liée à la chimio ?

Avant le début de la chimiothérapie, quelques mesures pourront être prises par le patient dans le but de préserver la santé de sa précieuse chevelure. Découvrez différents moyens de prévenir la perte de cheveux chez les femmes.

Un traitement capillaire à base de shampoing

Il est recommandé de laver vos cheveux au shampoing avant la séance de chimiothérapie. Optez pour un shampoing doux et évitez les produits pour bébé, car ils ont pour effet de graisser votre chevelure. Vous pourrez attendre entre 3 et 8 jours avant le prochain lavage pour laisser le temps au bulbe de se régénérer. Ainsi, un soin particulier doit être apporté aux cheveux afin qu’ils repoussent en bonne santé.

L’usage d’un casque réfrigérant

Deux différents types de systèmes de refroidissement pour le cuir chevelu sont disponibles sur le marché.

En premier, vous avez le casque réfrigérant conservé dans un congélateur ou dans une glacière remplie de glace sèche. Il faudra le retirer de votre tête après 20 minutes, afin de le remplacer par un autre casque. N’hésitez pas à consulter l’un des membres de l’équipe soignante pour savoir l’usage de ce type de casque ne pose pas de problème.

En second, vous pouvez recourir au casque dans lequel circule un produit réfrigérant. Celui-ci est relié à un appareil qui se charge de faire circuler le liquide réfrigérant. Cette méthode permet d’abaisser la température de votre cuir chevelu jusqu’à environ 3 ° C. Toutefois, elle peut provoquer des migraines, de l’inconfort ou une forte sensation de froid sur votre crâne. Cela s’apparente à une réaction de défense de votre organisme.

Les soins adéquats pour vos cheveux

Durant la chimiothérapie et même après ce traitement, évitez d’exposer votre chevelure aux appareils émettant de la chaleur artificielle. En d’autres mots, vous devrez renoncer au sèche-cheveux et au fer à lisser. Ces derniers ne feraient que fragiliser davantage la santé de vos cheveux, voire les endommager.

Par ailleurs, prenez l’habitude de laver régulièrement vos cheveux avec un shampoing doux et revitalisant. Les produits visant à teindre les cheveux sont fortement déconseillés aux patients en chimiothérapie.

Aussi, les patientes doivent éviter au maximum de brosser ou de peigner leurs cheveux pendant qu’ils sont encore mouillés. Vous pouvez consulter un spécialiste pour obtenir de meilleures solutions pour pallier les effets secondaires de la chimio. Bien sûr, vous devez croire en la guérison en votre for intérieur pour améliorer votre état de santé.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page