La perte de cheveux est un problème qui touche de nombreuses personnes. C’est plus de 50 % des hommes de 50 ans et de 15 % des femmes n’étant pas encore en état de ménopause qui souffrent d’Alopécie à travers le monde. Chez les femmes en particulier, la situation est plus perturbante. De beaux turbans s’incrustent alors dans leur style vestimentaire afin qu’elle puisse se sentir à l’aise en extérieur.

Néanmoins, il existe plusieurs moyens de lutter contre la perte des cheveux. Que vous souffriez de calvitie naissante, d’alopécie androgénique ou d’autres facteurs responsables de la chute importante de cheveux, c’est bien le moment d’en apprendre plus afin d’éviter toute chute prochaine de mèche.

L’alopécie, qu’est-ce que c’est et quelles en sont les causes ?

L’alopécie désigne la chute des cheveux, des cils ou des poils de n’importe quel endroit du corps de l’homme. Il peut s’agir d’une simple raréfaction de la chevelure ou d’une chute excessive entrainant une calvitie complète.

On en distingue 2 principales formes. L’alopécie non cicatricielle où les cheveux ont la chance de repousser sur la partie atteinte (follicule pileux toujours vivant) ; l’alopécie cicatricielle où la partie touchée se retrouve définitivement en absence de cheveux (les follicules pileux sont morts).

Perdre les cheveux peut amener à la confusion si l’on n’est pas bien informé de ce qui peut en représenter les causes.

Les hérédités

On parle d’alopécie androgénique, plus couramment de calvitie masculine ou d’alopécie féminine. Ce genre d’hérédité est souvent marqué par une chute progressive ou une chute sensible des cheveux au fil du temps. Elle ne touche aucun autre poil du corps. C’est la cause la plus fréquente.

Les maladies

La plus fréquente est la pelade. La pelade est caractérisée par des plaques dégarnies en dessus du cuir chevelu. Cependant, la zone dégarnie n’empêche pas que les cheveux repoussent. La pelade est la plupart du temps lié à des troubles immunitaires.

Les cancers et les tumeurs en sont également responsables, du moins indirectement. Ce sont les effets secondaires des traitements (chimiothérapie) et des prises de médicaments nécessaires pour combattre ces maladies qui sont les vrais responsables.

Autres facteurs associés

Des facteurs plus ou moins naturels peuvent entrainer l’alopécie. Il s’agit bien de l’accouchement, du stress, du changement de saison, de certains médicaments, des carences alimentaires, du manque d’alimentation équilibrée, de certains produits de soins capillaires, la prise de testostérones, etc.

Les moyens simples de prévenir la perte de cheveux

Prévenir la perte des cheveux n’est pas toujours une tâche des plus faciles. C’est faire attention à beaucoup de choses et sacrifier certaines habitudes et envies. Si vous ne présentez aucun symptôme d’alopécie, mais désirez quand même prendre des précautions, les conseils suivants sont utiles.

D’abord, les shampoings secs, les soins capillaires, les gels, la prise excessive d’hormones sont des choses à vraiment limiter, voire à éviter si possible. Ensuite, il est conseillé de préférer les shampoings doux, les aliments riches en sels minéraux et en vitamine B.

Les solutions naturelles contre les chutes de cheveux

Au-delà des moyens de prévention et des traitements cités plus haut, il existe des technique ou méthode tout aussi efficace afin d’éviter ou de freiner la chute des cheveux.

Utiliser des huiles

Les cheveux tombent en cas de manque d’entretien. Ce sont des organes à part entière. Ils demandent à être lavés, entretenus, nourris et hydratés. Pour cela, il n’y a rien de mieux que des bains d’huile préparés en quantité adaptés afin de rendre vos cheveux soigneux et solides : huile de ricin, huile de coco, huile d’olive, huile de jojoba, huile de romarin.

L’huile de ricin s’emploie sur les cheveux secs. Puisqu’elle est très épaisse, il est idéal de la mélanger avec de l’huile d’amande douce pour la rendre plus fluide. Il ne restera plus qu’à s’enduire la surface des mains de la solution obtenues et à la passer avec soin et totalement sur le cuir chevelu.

L’huile de coco est très riche en acide et en vitamine A et E. Elle est efficace pour favoriser la repousse, quelle que soit la nature des cheveux. Lors de l’utilisation, il faut l’appliquer sur les longueurs des cheveux tout en évitant les racines, au risque de graisser le cuir chevelu. Pour de bons résultats, l’huile essentielle de coco sans produit chimique ou autre additif est recommandée.

L’huile d’olive est très efficace pour les soins capillaires. Il facilite la microcirculation et stimule les follicules pileux. Excellent moyen pour renforcer la fibre capillaire et maintenir ses cheveux en bonne santé.

L’huile Jojoba assure la brillance et la souplesse après application des cheveux gras. Les longueurs et les pointes se retrouvent protégées. L’huile parfaite pour les recettes de bain d’huile.

L’huile de romarin dans son cas est le spécialiste des pousses de cheveux. Ses propriétés de dilatation des flux sanguins et de division cellulaire avantagent la pousse des follicules pileux.

Utiliser les plantes pour stimuler la pousse des cheveux

Les plantes ont une grande action naturelle. Ce sont des vrais « anti chute de cheveux ». Au nombre de ceux-ci, on peut citer le romarin, la prêle des champs, l’ortie, le curry, la cannelle.

Ces plantes détiennent chacune leurs propriétés spécifiques. L’ortie par exemple est riche en vitamine B et E ; la prêle des champs contient du silicium hydratant ; le curry est unique à travers sa forte teneur en bêta-carotène ; la cannelle enfin détient des propriétés antiseptiques incroyables qui empêcheront vos nouveaux cheveux de finir comme les anciennes.

L’alimentation

Cela peut ne pas paraitre évident, mais l’alimentation a toute aussi son importance. Afin de ne plus perdre les cheveux, rappelez-vous qu’ils ont besoin des éléments tels que le fer, le zinc, les vitamines. Et quel est le meilleur moyen de vous le procurer, si ce n’est à travers des aliments riches en ces éléments ?

Le thé vert et les compliments alimentaires sont aussi recommandés. La spiruline par exemple est un bon complément alimentaire.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page